Lafontaine-1_edited.jpg

Si La Fontaine m'était conté....

CRÉATION 2021

Rentrons dans l’univers de Jean de La Fontaine, plein de fantaisie;
Monsieur Jean de La Fontaine, poète du XVIIe siècle est particulièrement célèbre pour ses Fables. Il s’inspire des fabulistes de l’antiquité (notamment Esope) pour écrire ses Fables qui feront sa renommée.
A l’origine les Fables ont été écrites dans un but éducatif et étaient adressées au Dauphin, Louis de France, fils aîné de Louis XIV.
La Fontaine a construit un monde imaginaire, farfelu, impertinent, dont les personnages montrent la réalité du monde du XVIIe siècle: ce monde tourné autour d’un roi, un astre, le Roi Soleil !



 

Cet auteur, avec ses recueils de Fables, a développé une réflexion sur la nature humaine. Il dénonce les travers humains, leurs ridicules, leur cruauté ou leur naïveté… Il décrit la société de son temps et les courtisans qui se détestent autant qu’ils s’imitent pour avoir les faveurs du Roy!

A travers les morales qu’il prodigue, La Fontaine nous livre des valeurs humaines à portée universelle.Le public, et les enfants en particulier, pourront (re)découvrir à l’aide des interprètes sur le plateau la richesse de l’écriture de Jean de La Fontaine à travers différentes Fables.

 

A travers 5 Fables, je vous propose de rentrer dans l’univers de fantasque de La Fontaine:

la grenouille qui se voulait aussi grosse que le boeuf, le chêne et le roseau, la cigale et la fourmi, le loup et l’agneau, le lièvre et la tortue.

Des animaux un peu humains qui se découvrent, se moquent, se déchirent parfois: un reflet du monde, caustique, poétique, mais toujours ludique.

Et si chaque animal avait sa gestuelle propre, évocatrice pour les enfants… « Nous l’allons montrer tout à l’heure ».

Notre personnage central, qu’est La Fontaine, va faire ressurgir autour de lui, les personnages des Fables, avec leur gestuelle authentique, sincère.

Pour accompagner musicalement ces fables dont les thèmes restent d’actualité, je me suis posée cette question:
Et si La Fontaine avait rencontré Antonio Vivaldi ?
De quoi auraient ils parlé ? Est que les Fables vivent au temps des saisons ?
Le renouveau printanier: on veut changer de peau, on vaut paraître le meilleur….
La grenouille qui se voulait aussi grosse que le boeuf, le lièvre et la tortue
L’éclat lumineux de l’été avec ses sentiments exacerbés, tumultueux: chaleur, orage…
Le chêne et le roseau
L’automne « saison de décadence » (madame de Staël), va se ternir et laisser place à l’hiver: chacun rentre chez soi pour se prémunir de l’hiver…. La cigale et la fourmi
La rigueur de l’hiver: la cruauté, dureté extrême…. Le loup et l’agneau

J’imagine des saisons recomposées : électriques ou baroques, douces ou violentes, à l’image des Fables de La Fontaine.
L’imagination de l’un, la fantaisie de l’autre s’accordent à nous emmener dans un univers coloré, poétique.

Pour soutenir la gestuelle des danseurs, j’imagine un décor et des costumes interchangeables, comme si chaque danseur change de peau pour rentrer pleinement dans la Fable qui suit.

J’imagine des mots qui recouvrent, des mots qui courent.
Les enfants participent à la fabrication des Fables et du spectacle en tirant au sort les Fables.
Ils ont la sensation « d’écrire » la Fable et font partie de l’histoire à part entière.
Le spectacle se crée sous les yeux du public, au fur et à mesure, grâce au tirage des cartes. Et chaque fois le spectacle est différent puisque les Fables sont choisies au gré du public!
Avec « Et si La Fontaine nous était conté… » je vous invite à une initiation ludique et pédagogique pour découvrir ou redécouvrir les fables de Jean La Fontaine.

Diane Soubeyre